une_vie_entre_2_oc_ans

TitreUne vie entre deux océans

AuteurMargot L. Stedman

GenreDrame

Résumé : Thomas Sherbourne, ancien soldat pendant la Première Guerre mondiale, devient gardien de phare à son retour en Australie. Son mariage avec Isabelle le comble de joie et lui permet d'oublier l'horreur des tranchées. Mais bientôt, les fausses couches d'Isabelle viennent faire obstacle leur bonheur.

Mais un jour, Tom découvre un bateau échoué sur une plage. A son bord, le cadavre d'un homme et un bébé, bien vivant. Si le gardien souhaite signaler l'accident aux autorités, sa femme le persuade de ne rien dire et de faire passer l'enfant pour le leur. Un choix qui sera lourd en conséquences tragiques...

Mon avis : Avant de parler du livre et de ce contenu, j'aimerais partager avec vous comment est-il arrivé entre mes mains. C'est ma grand-mère qui l'a trouvé posé sur une poubelle dans le sous-sol de son immeuble. Sans cela, je ne l'aurais sûrement jamais acquéri.
Mis à part cela, si le résumé m'avait attiré, j'ai finalement été aussi déçue que la personne qui avait abandonné ce livre.

Tom rentre de France où il a combattu pendant la guerre de 14-18. Il revient dans son pays natal, l'Australie, traumatisé par les horreurs des tranchées. Il devient gardien de phare sur l'île de Janus, situé entre l'océan Pacifique et l'océan Indien, et épouse Isabelle. Alors que le couple imagine un avenir radieux sur l'île, l'impossibilité a avoir un enfant vient jeter une ombre au tableau.
Lorsque Tom retrouve sur la plage un cadavre et un bébé sain et sauf, sa femme ,
 certaine que ses parents sont morts et terriblement meurtrie par ses fausses couches, le persuade de garder l'enfant et le faire passer pour le leur.  

L'intrigue est bien pensée, mais trop sentimentale à mon goût. Finalement, je trouve qu'il n'est pas tant question de la guerre et de ses conséquences que de la parentalité. On retrouve la grande question, les vrais parents sont-ils les parents biologiques ou ceux qui élèvent l'enfant ? Le conflit de 14-18, lui, n'est présent qu'en toile de fond. Or, j'attendais un peu cet part historique, surtout qu'on donne rarement la parole aux poilus australiens.

Malheureusement, je ne me suis pas attachée aux personnages. En dépit de son passé de soldat et des épreuves qu'il traverse, je n'ai pas ressenti de sympathie profonde pour Tom, et je n'ai pas du tout aimé Isabelle, que j'ai trouvé prodigieusement agaçante. Je n'ai pas compris son comportement à la fin. Aucun des protagonistes ne m'a donné l'impression d'une grande profondeur psychologique, les pires étant les personnages secondaires.

Enfin, ma lecture a été parasité par plusieurs coquilles. Ce n'est pas très grave, mais l'impression mitigé que j'avais de cette lecture ne s'en est pas améliorée. Quant à l'écriture, elle est très correcte, mais j'ai trouvé les dialogues plats.

C'est à peu près tout ce que j'ai à dire sur ce bouquin qui, en dépit d'une très belle couverture et d'un résumé alléchant, est loin d'avoir répondu à mes attentes. Une adaptation au cinéma sortira le 5 octobre 2016, un film auquel je donnerai sa chance parce que je crois réellement que cette histoire est digne d'intérêt (et pas uniquement à cause de Michael Fassbender).

La note : 4/10. Un roman sentimental sans saveur.