CVT_A_la_recherche_de_New_Babylon_5877

Titre : A la recherche de New Babylon

Auteur : Dominique Scali

Genre : Western

Résumé :  Vers la fin du XIXème siècle, dans l'Ouest américain encore sauvage mais de moins en moins, plusieurs destinées s'entrecroisent : Charles Teasdale le bandit pyromane, Perle Guthrie partie à la recherche de son futur mari, Russian Bill qui prétend avoir tué cents hommes et le Révérend Aaron, personnage mystérieux qui suit de plus ou moins loin les péripéties des trois autres. 

Mon avis : Tout d'abord, merci aux éditions Libretto et à Babelio pour l'envoi de ce roman dans le cadre d'une opération Masse critique!

Est-ce que je suis une amatrice de westerns? Non. Pas du tout. Ce livre se rattache à ce genre que je connais très mal et pourtant, dans la liste des livres proposés par Babelio, je me suis laissée tenter par celui-ci. Est-ce que je regrette mon choix? Pas du tout!

De nombreux points d'interrogation naissent dès les premières pages : qui est le Révérend Aaron? Comment s'est-il retrouvé dans cette situation? Le reste du roman constitue un retour en arrière composé de plusieurs carnets chacun dédié au parcours mouvementé de l'un des protagonistes hauts en couleur : Charles Teasdale, Pearl Guthrie, Russian Bill et enfin le Révérend Aaron. Ces personnages vont se croiser de plus ou moins loin ; les liens qui les unissent apparaissent au fur et à mesure de la lecture.

J'ai mis très peu de temps à me plonger dans l'histoire. Le récit est bien rythmé : la lecture est agréable et sans longueurs. On prend très rapidement goût à cette espèce de puzzle d'abord obscur, puis qui s'assemble au fil des pages. L'auteure réussit à mener son intrigue et a sans conteste des talents de conteuse, sans lesquels je n'aurais pas aussi bien adhérer. Dommage pourtant les deux trois tournures de phrases que j'ai trouvé maladroites (à mon humble avis).
Difficile de définir clairement le ton, qui est plus souvent neutre ou sarcastique que tragique.

On retrouve bon nombre d'éléments propres au western : des Indiens, des vachers, des bandits peu fréquentables, des pendaisons, des duels au pistolet... Au milieu de ce qui peut apparaître comme des "clichés" mais qui constitue l'indispensable d'une bonne histoire de western, l'histoire demeure ancrée dans une peinture assez réaliste dans l'ensemble de l'Ouest américain et de la vie rude que menaient ses nouveaux habitants.

Pour conclure, même si je ne vais pas pour autant me précipiter sur les films de Clint Eastwood, j'ai passé un très agréable moment au Far West à cavaler au côté des personnages de Dominique Scali. Il faut reconnaître à l'auteure un talent pour nous immerger totalement dans son univers!

La note : 8/10. Une peinture à la fois romanesque et impitoyable de la conquête de l'Ouest.

masse_critique