couv22049545

TitreJane Eyre

AuteurCharlotte Brontë

GenreClassique

Résumé : Jane Eyre est une jeune orpheline élevée par une tante qui ne l'aime pas. Envoyée à la pension de Lowood, elle devient institutrice et est employée pour élever la filleule de l'impétueux M. Rochester, dont elle tombre amoureuse. Elle sait pourtant que ses sentiments sont contrariés : outre que Jane ne soit pas très jolie, elle ne possède ni rang ni fortune.

Mon avis : Parmi les classiques de la littérature anglaise, on se doit de citer Jane Eyre. L'oeuvre de Charlotte Brontë a traversé les siècles. J'ai voulu à mon tour découvrir ce livre, dont je ne connaissais que l'adaptation cinématographique de 2011.

Jane Eyre, c'est l'histoire d'une jeune orpheline qui, malgré le désamour de sa tante, malgré la pauvreté et le peu de beauté, va connaître un destin hors du commun.

Jane est une héroïne qui m'a particluièrement plu ; j'ai aimé son fort caractère et la relation qu'elle entretient avec M. Rochester. Une jeune femme de loin plus réaliste que celles des romans de Jane Austen! M. Rochester lui aussi se distingue des habituelles caricatures ; il est assez éloigné de l'image ordinaire du prince charmant - beau, bien élevé et sans défauts - mais il n'en est que plus attachant.

Ce récit comporte une bonne partie de romanesque, mais il reste cependant plus ancré dans le réel que les romans de Jane Austen que j'ai lus : les soeurs Brontë ont une préférence pour les destins tragiques et n'hésitent pas à dépeindre des paysages moins luxuriants que de riches demeures aristocratiques. En revanche on ne retrouve pas les critiques acerbes de la première à l'encontre de la bonne société anglaise.

La première partie est bien rythmée, où l'on suit Jane depuis son enfance pénible dans la maison de la peu aimante Mme Reed et de ses enfants. La seconde partie s'est cependant avéré plus longue ; de plus, je n'ai pas apprécié le personnage de Saint-John Rivers qui y est omniprésent.

J'ai aimé la plume de Charlotte Brontë, limpide et moins fastidieuse à lire que celle d'Emily Brontë dans Les Hauts de Hurle-Vent. Néanmoins elle évoque à de nombreux passages la religion, trop souvent à mon goût.

J'ai finalement regretté d'avoir vu l'adaptation cinématographique (même si elle était bonne!) avec Mia Wasikowska et Michael Fassbender avant de lire le roman : ça m'a gâché une bonne partie de l'intrigue dont j'aurais aimé profiter.

En bref, j'ai beaucoup aimé l'histoire en elle-même, que j'ai trouvé admirablement narrée et imaginée. En revanche, la deuxième moitié traîne en longueur, et j'ai moins apprécié les passages où l'auteure parlait de croyance et de religion. Néanmoins, c'est un classique de la littérature à découvrir et, même moi je le reconnais, une belle histoire d'amour.

La note : 8/10. Riche et romanesque, ce classique souffre néanmoins d'une trop longue deuxième partie.

Roman lu dans le cadre de la lecture commune organisée par DarkToy sur le forum de Livraddict.