Source : milady.fr

TitreCe qui nous lie

AuteurSamantha Bailly

Genre : Romance

Résumé : Alice a la capacité de voir les liens entre les gens sous la forme de fils lumineux. Elle a longtemps mis à profit son don pour démasquer les hommes infidèles et les dénoncer à leur compagne. Mais aujourd'hui, la jeune femme souhaite mener une vie plus rangée.
Alors qu'elle vient de trouver un nouvel emploi, elle fait la rencontre de Raphaël, son nouveau patron, dont bizarrement elle n'arrive pas à voir les liens...

Mon avis : Autant annoncer d'emblée la couleur : je n'ai pas du tout aimé ce roman. D'accord, je n'attendais pas grand chose, mais quand même, je suis dépitée.

Alice a le pouvoir de voir les liens qui unissent les gens. Après avoir utilisé ses capacités pour dénoncer les hommes infidèles, elle veut rentrer dans le rang et trouve un poste dans un cabinet de recrutement. Mais problème : elle est incapable de visualiser les liens qui unissent son patron aux autres.

Même si je ne suis pas une fan du genre, je m'attendais à une romance, mais teintée de fantastique. Hélas, le fantastique est relayé au dernier plan du récit. D'ailleurs la fin n'apporte aucune explication sur l'origine des facultés d'Alice.

Je ne me suis attachée à aucun des personnages. Comment le pouvais-je,  avec toutes ces personnalités édulcorées et ces clichés? Alice est trop neutre, Raphaël le parfait cliché du tombeur, et les personnages secondaires sont très fades.

L'intrigue n'est pas toujours facile à suivre puisque passé, futur et présent s'entremêlent. Une bonne partie du récit se déroule dans l'open space parisien où travaille Alice et décrit son quotidien. Très honnêtement je me suis ennuyée : alors qu'on m'avait promis du fantastique, on est resté dans le banal et l'ordinaire, que les pouvoirs du personnage n'ont pas réussi à perturber.

En revanche, l'écriture reste relativement bonne. De plus, ce livre se lit plutôt vite (et heureusement!).

C'est toujours malheureux de dire autant de mal d'un livre qu'on n'a pas aimé. Je ne vais pas davantage m'attarder sur ce roman vite lu, vite oublié qui plaira peut être à des lecteurs plus romantiques que moi..

La note : 3/10. Une jolie couverture, ça ne fait pas tout.