le_tr_ne_de_fer_int_1

Titre : Le trône de fer intégrale 1

Auteur : George R. R. Martin

Genre : Fantasy

Résumé : Après la mort soudaine de Jon Arryn, Ned Stark est appelé par le roi Robert pour devenir la nouvelle Main du Roi. Mais la vie à la cour de Port-Réal s'avère bien plus dangereuse que tous les loups garou de Winterfell. Car "lorsqu'on s'amuse au jeu des trônes, il faut vaincre ou périr, il n'y a pas de moyen terme"...

Mon avis : Tout est dans le titre, je n'ai pas besoin de vous faire un dessin. Que vous l'ayez lu ou vu, vous avez fatalement entendu parler de Game Of Thrones.
Ainsi, après avoir vu les saisons 1 et 2, je me suis attaquée, lance sous le bras et épée à la ceinture (ou presque) à la saga du Trône de Fer.

Tout d'abord, ce qui est déconcertant, c'est le nombre conséquent de personnages. Beaucoup de noms à retenir, surtout quand ces personnages sont nommés de différentes façons selon leur rang, leur surnom, etc. Le temps que je comprenne qu'il s'agit d'une seule et unique personne, moi...
Une large palette de protagonistes donc, tous assez complexes et hauts en couleur. Difficile de mentionner tous ceux qui me plaisent, mais je crois que ma préférence va à Arya. J'ai aussi une affection particulière pour Tyrion, et pour Bran, un personnage qui ne m'avait pas marqué lors du visionnage de la saison 1, et que j'ai trouvé bien mieux traité dans le livre.

L'univers se révèle riche et bien introduit, mais il y a beaucoup d'informations à assimiler : les maisons, leur emblème, les royaumes, les liens de parenté, etc. Le récit est narré à la 3ème personne du singulier, avec le point de vue de différents personnages de différents "camps" d'un chapitre à l'autre. Ainsi on a une idée globale de ce qui se passe au royaume des Sept Couronnes et au delà... et croyez moi, il s'en passe, des choses.  

L'intrigue est remarquable de par sa richesse et sa complexité : les alliances se font et se défont à tour de bras tandis que se succèdent meurtres, complots, trahisons et batailles. Ma lecture fut longue, près d'un mois pour un sacré pavé d'environ 800 pages, mais passionnante.

L'écriture de l'auteur, ou du moins sa traduction française, m'a surprise car assez particulière. Certaines tournures de phrase ne sont pas communes et assez recherchées, quoique pas toujours évidentes à saisir au premier coup d'oeil. Un sacré contraste avec le langage souvent cru des personnages. De plus, le vocabulaire employé va de paire avec cet univers médiéval ; des notes de bas de page pour accompagner certains mots n'auraient pas été de refus. Dans l'ensemble, peu voire pas de longueurs.

Ayant vu la fameuse série TV avant d'entamer la saga de George R.R. Martin, j'avais peur que les souvenirs que j'avais de la première perturbent ma lecture de la seconde. Or, la saison 1 de la série  est très fidèle à l'oeuvre originale et j'ai vite pris mes repères.

Bref, je me suis laissée convaincre et je suis prête à repartir gaillardement à l'assaut de l'intégrale 2... mais pas tout de suite, le temps que je me remette de ces semaines de lecture aussi intéressantes que harassantes.

La note : 9/10. Une saga fantasy de haut-vol que l'on ne présente plus.