h_ros_de_l_olympe_t4

TitreHéros de l'Olympe t.4 : La Maison d'Hadès

Auteur : Rick Riordan

Genre : Fantastique

Résumé : /!\ Attention, risque de spoilers concernant les tomes précédents /!\

L'Argo II vogue avec à son bord les demi dieux grecs et romains Piper, Jason, Léo, Franck, Hazel et Nico. Destination la Maison d'Hadès, en Grèce. Mais la route sera semée d'embuches, dieux et créatures maléfiques.
Percy et Annabeth, eux, sont tombés dans le Tartare, territoires des monstres aux ordres de Gaïa. Ils doivent trouver les Portes de la Mort pour empêcher ceux-ci de se régénérer dans le monde mortel. C'est leur seule chance de remporter la bataille contre la déesse de la Terre.

Mon avis : Chaque lecture d'un volet de Héros de l'Olympe est pour moi un réel plaisir. Ce tome n'a pas fait exception, et j'ai une nouvelle fois passé un excellent moment en compagnie des demi dieux de Rick Riordan.

Nous avions laissé nos héros en bien mauvaise posture à la fin du troisième volet. Alors que Percy et Annabeth étaient tombés dans le Tartare, le reste de l'équipe se mettait en route pour les rejoindre de l'autre côté des Portes de la Mort, à la Maison d'Hadès, en Grèce.

Le cocktail d'humour et d'action fonctionne toujours aussi bien que dans les tomes précédents. Cependant, j'ai cru ressentir davantage de drame dans cet opus. Les personnages gagnent en maturité, en particulier Nico, Léo et Franck.
J'ai aussi constaté une évolution chez Jason, que je trouvais trop parfait, qui gagne en relief dans son caractère. Quant à Percy et Annabeth, ils vont livrer les combats les plus terribles de leurs vies.
De même, la fin est plus dramatique que ce à quoi la saga nous avait habitué.

Je trouve que le couple Percy-Annabeth est mis davantage en avant, mais la parole est donnée à chacun des héros, grâce à l'alternance des points de vue d'un chapitre à l'autre. Le trajet des personnages est parcouru d'affrontements et de quêtes, une occasion pour revisiter la mythologie grecque et romaine avec une bonne dose d'humour. L'intrigue se complexifie au fur et à mesure, entre la lutte contre Gaïa et ses sbires et la guerre qui menace entre la Colonie des Sangs Mêlés et le Camp Jupiter.

En bref, le schéma des trois premiers tomes se répète, mais décidément, la recette fonctionne et j'ai dévoré avec plaisir les 580 pages du roman. J'attends de pouvoir lire le tome final avec impatience!

La note : 9/10. Alors que le dénouement approche, la saga gagne en maturité.