themortalinstrumentst1

TitreThe Mortals Instruments t.1 : La Cité des Ténèbres

Auteur : Cassandra Clare

Genre : Fantasy

Résumé : Pendant une soirée, Clary, 15 ans, assiste médusée au meurtre de l'un des invités par trois mystérieux personnages. Mais ce n'est que le début des problèmes : lorsque sa mère est enlevée dans des circonstances étranges et qu'elle même est attaquée par un monstre, elle croise la route des Chasseurs d'Ombre. Pas tout à fait humains, ils traquent les créatures obscures pour préserver la paix sur Terre.
Clary l'ignore encore, mais elle a un rôle à jouer dans toute cette histoire. Et si tout ce qu'elle croyait vrai n'était en fait que mensonges?

Mon avis : The Mortal Instruments... j'en ai beaucoup entendu parler, en particulier à cause du film et de la série télé en cours de tournage. Je sais que cette saga a conquis un grand nombre de lecteurs... sauf moi.

Je n'ai accroché à aucun des personnages, même si certains m'ont paru sympathiques. Clary n'a aucun caractère, et pour un personnage central, elle est complètement passive. Jace est fatiguant, Isabelle pénible, Alec quasi absent, et Simon, qui est pourtant le plus intéressant passe pour un crétin. Et on retrouve sur ce groupe de Chasseurs d'Ombre un paquet d'éloge sur leur beauté ha-llu-ci-nante et leurs innombrables qualités. J'en déduis qu'ils n'ont qu'un physique puisque psychologiquement, il n'y a pas grand chose à dire sur eux. Le seul qui m'a fait bonne impression est Magnus, mais il est peu présent.

L'histoire est assez rythmée, quoique parfois prévisible, mais il y a peu de longueurs .En revanche on a énormément d'informations pour un premier tome. Quant à l'univers des Chasseurs d'Ombre, il est assez bien construit mais un peu bateau. Je n'y ai pas vu beaucoup d'originalité, à quelques exceptions près : on retrouve des loups-garou, des vampires, et d'autres bestioles du genre. De plus, on retrouve encore une fois des romances fleurs bleues (comme je les aaaime) et pire encore, un triangle amoureux...

La fin est assez surprenante, même si je trouve la situation très bizarre (enfin bon, j'ai déjà lu le même rebondissement ailleurs, donc pourquoi pas).

L'écriture est agréable à lire, simple et fluide mais je trouve qu'il y a des comparaisons un peu lourdes. Cela dit, ça se lit vite et finalement tant mieux. Quant à la première de couverture, elle est particulèrement kitch à mon goût.

Je vais arrêter ma critique ici. Je l'avoue, je n'ai pas été tendre, mais ce premier tome m'a beaucoup agacé, tout particulièrement les personnages. Libre à vous d'aimer (ou pas). Moi, j'abandonne la série ici.

La note : 4/10. Surfait.