docteursleep

Titre : Docteur Sleep

Auteur : Stephen King

Genre : Horreur 

Résumé : De nombreuses années se sont écoulées depuis le drame de l'hôtel Overlook. Danny Torrance est devenu adulte, mais les fantômes de son enfance, y compris de son père, ne l'ont pas quitté. 

Alors qu'il essaie de mener une vie tranquille et d'accomplir au mieux son travail d'aide-soignant dans le New Hampshire, il va faire la rencontre d'Abra, une enfant au Don surpuissant qui lui attire l'attention malveillante d'une nouvelle sorte de monstres.

Mon avis : Docteur Sleep est la suite du célèbrissime Shining, écrit par Stephen King et publié en 1977. Une suite 30 ans après le premier volet, voilà qui intrigue et fait peur à la fois. Etant fan de King et ayant lu Shining, je ne pouvais pas passer à côté de Docteur Sleep. Au final j'ai beaucoup aimé même si les deux romans se ressemblent très peu.

On retrouve Danny devenu adulte. Alcoolique comme son père l'était, son passage parmi les Alcooliques Anonymes va lui permettre de renoncer à son addiction et de trouver un emploi d'aide soignant à l'hospice de Frazier. C'est là où il gagnera son surnom de "Docteur Sleep" en raison de l'emploi qu'il fait du Don pour aider les mourrant à passer de l'autre côté. Dan va aussi faire la connaissance d'Abra, une fillette aux pouvoirs phénoménaux. Des pouvoirs que Rose Claque et sa clique - le "Noeud Vrai" - appellent la "vapeur" et se nourrissent pour survivre... au prix de meurtres ignobles.

Le prologue qui explique comment Danny est-il arrivé à Frazier et ce qu'est le Noeud Vrai est un peu longue ; honnêtement je ne savais pas où j'étais et où j'allais. De même que ce pavé n'échappe pas à quelques longueurs.

J'ai aimé retrouvé Dan adulte, plus mature, même si je trouve que sur certains aspects, il n'a pas changé. L'auteur s'attarde plus sur sa personnalité, ses failles et sa part d'ombre. Abra apporte une note plus festive, même si elle aussi est confrontée à des choses horribles pour son jeune âge. Je me suis attachée à elle et à son enthousiasme naturel. J'adore quand elle s'identifie à Daenerys Targaryen! Il y a beaucoup d'autres personnages, bons comme mauvais, qui jalonnent les pages, comme par exemple le chat (et oui!) Azzie, le Skunk, Momo...

Mais j'ai aussi beaucoup apprécié Rose Claque, la chef du Noeud Vrai. Si elle est une "méchante" cruelle et implacable, il y a des côtes de sa personnalité -comme son attachement pour son clan - que j'ai appréciés, en plus de son charisme. 

J'ai attendu l'affrontement final et le dénouement avec une certaine impatience. Même si comme je disais, il y a quelques longueurs, le récit est rythmée et plein de rebondissements. J'ai en revanche déploré deux trois passages confus. 

Le roman fait plusieurs fois référence à Shining en évoquant les parents de Danny, les événements qui se sont produits à l'hôtel , etc... mais Docteur Sleep est plus une histoire fantastique qu'un huit-clos horrifique comme l'est Shining. Autre singularité : Docteur Sleep se déroule sur un très large laps de temps, une dizaine d'années environ. Cette suite exploite plus le Don que les fantômes.

Je ne m'attarderai pas sur la plume de Stephen King, à laquelle je suis familière maintenant. Comme d'habitude, c'est parfois cru, mais très soigné.

Pour conclure, Docteur Sleep reste une bonne suite. J'ai apprécié de retrouver Danny et même si ce second tome est différent du premier, il n'empêche que c'est un très bon Stephen King.

La note : 8/10. Une suite réussie quoique éloignée de l'original.