filledescauchemarst1

TitreFille Des Cauchemars t.1 : Anna

AuteurKendare Blake

GenreHorreur

Résumé : Thésée Cassio Lowood, dit Cas, est tueur de fantômes comme son père avant lui. Traquer les revenants est sa mission et un art dans lequel il excelle.

Anna Korlov, "Anna à la robe de sang" est morte en 1958 et responsable de la mort de plus d'une dizaine de personnes. Elle est la prochaine victime que Cas a choisi. Mais que le jeune homme ne se méprenne pas ; Anna n'est pas une proie comme les autres. Terrifiante, surpuissante et sans pitié, elle n'a rien à voir avec aucun des esprits que Cas a éliminés.

L'affrontement de Cas avec Anna marquera un tournant dans sa carrière d'exterminateur. Du moins, s'il s'en sort vivant...

Mon avis : Dès sa sortie j'ai voulu lire ce roman. La couverture m'a totalement séduite, même si je sais que ce n'est pas forcément un bon critère pour choisir un livre. Ma plus grande crainte était d'être finalement déçue, même si le résumé lui aussi me plaisait.

Cas est le personnage central, celui qui nous narre l'histoire à la première personne. Comme son défunt père, il se charge d'éliminer les fantômes les plus dangereux des États Unis. Cette fois, sa mission va le conduire lui et sa sorcière de mère à Thunder Bay, où sévit la redoutable "Anna à la robe de sang".

Commençons par les personnages. Je me suis très rapidement attaché à Cas, déjà parce qu'on partage son point de vue tout au long de l'histoire, mais aussi parce que j'ai adoré sa personnalité : il ne manque pas d'humour, nonchalant mais aussi charismatique. Il est cependant un peu arrogant, souvent pour masquer ses doutes ou ses peurs. Avec sa mère et le chat Tybalt, il forme une petite famille qui n'est pas sans me rappeler La Famille Addams ou Dark Shadows de Tim Burton.

Anna est aussi un personnage que j'ai adoré : on entend parler d'elle très vite mais elle n'apparaît que quelques chapitres plus tard (première apparition magistrale, d'ailleurs) ce qui crée un suspense haletant. Qu'est ce qui pousse cette jeune fille à commettre des meurtres aussi affreux? Est-elle coupable ou victime? Quels mystères cachent les circonstances de sa mort? On en apprend plus sur elle et son passé petit à petit, en même temps que Cas, et elle n'en est que plus attachante. Anna n'est cependant pas le seul revenant évoqué dans le bouquin, qui regorge d'histoires de fantômes qui raviront les amateurs (comme moi).

J'ajouterai un petit mot sur deux autres personnages qui ont leur importance : Thomas, télépathe et apprenti sorcier, un lycéen un peu barré et complètement décalé que j'ai adoré, et Carmel. La seconde m'a beaucoup moins plu parce qu'elle cumule tant de qualités qu'elle en devient insipide et agaçante : belle, populaire, reine du lycée, intelligente... tout le contraire de la peste habituelle. Seulement, face aux forces obscures, sa condition de "simple humaine" la met en danger entre un fantôme surpuissant, un tueur de revenants et un apprenti sorcier.

L'atmosphère du roman est assez sombre et très morbide, mais l'humour de Cas me rappelle encore une fois La Famille Addams. J'ai aimé aussi le cadre dans lequel se déroule l'histoire, un paysage montagneux du Canada comme j'aime et hanté à souhait. Un univers qui mélange magiciens, esprits diaboliques (ou non), sorciers vaudous et simples "moldus" qui refusent d'admettre quoi que ce soit. Pour la petite anecdote, la municipalité de Thunder Bay existe vraiment et se situe dans l'Ontario. De ce que j'ai vu sur Internet, elle possède quelques sites réputés hantés.

Le style de l'auteur est contemporain et assez classiques des romans YA. Comme c'est Cas qui nous narre l'histoire au présent, c'est beaucoup de langage parlé, avec une bonne dose de cynisme. Ça se lit donc très bien. L'auteur fait également de nombreuses références à des séries ou des films sur les fantômes ou pas, ce qui rend le récit très vivant.

Pour les côtés négatifs, moins nombreux et pas très gênants, j'ai regretté que l'auteur n'aborde pas le décalage entre l'époque où Anna a vécut et aujourd'hui. Pas très grave mais dommage. Ensuite, les descriptions des rites et incantations sont un peu pénibles à suivre parfois. Enfin, même s'il y a beaucoup de suspense et que K. Blake réussit à tenir le rythme, on n'échappe pas à deux trois truc un peu prévisibles...

Pour conclure cette looongue chronique, je dois avouer que j'ai adoré ce premier tome. La fin laisse présager une suite tout aussi bien, et même si j'ai quelques reproches à faire, je ne suis pas passée très loin d'un coup de coeur!

La note : 9/10. Laissez vous narrer la plus belle histoire de fantômes jamais contée...

challenge3

Lu pour le challenge Livra'deux pour PAL'addict!

Binôme auchapitre

Source: Externe

Source : ccclibrary.tumblr.com