la_fournaise_t1

Titre La Fournaise t.1 : Enfermé

Auteur Alexander Gordon Smith (GB)

Genre Action

Résumé Accusé d'un meurtre qu'il n'a pas commis, victime d'une odieuse machination, Alex est condamné à la prison à perpétuité. Incarcéré à la Fournaise, un établissement d'un nouveau genre aux méthodes cruelles, voire inhumaines. 24H sur 24H sous terre, travaux forcés, bagarres entre les détenus, punitions cruelles, Alex n'était pas préparé à cet enfer. Sans parler des prisonniers enlevés pendant la nuit et qu'on ne revoit jamais. Le jeune garçon est déterminé coûte que coûte à s'échapper, bien que personne n'y soit jamais parvenu. Survivra-t-il suffisamment longtemps pour mettre son plan à exécution?

Mon avis Ce livre, premier tome d'une trilogie, était dans ma wish-list depuis un moment. C'est sa première de couverture qui m'avait tapé l'oeil, mais peut-être en attendais-je trop de ce roman...

Alex, 13 ans, est un jeune délinquant, habitué aux cambriolages dans des pavillons aisés. Au cours de l'un de ses larcins, il est victime d'un complot et accusé de meurtre. Le voilà incarcéré dans un établissement bien pire qu'une simple prison pour mineurs : la Fournaise. Voilà qui résume l'atmosphère général du récit : sombre, impitoyable, violent et angoissant.  Cet univers assez noir est dans l'ensemble assez riche, quoique incomplet : je déplore l'absence total de personnages féminins, les "pensionnaires" étant exclusivement masculins! De plus, j'aurais espéré une organisation plus complexe entre les détenus, comme du marché noir, par exemple.

Les personnages sont eux aussi assez basiques, mais néanmoins attachants : ce que j'ai aimé chez Alex, c'est qu'il n'est pas non plus tout à fait innocent puisqu'il est habitué à cambrioler de riches pavillons - cela dit, il n'a rien fait qui mérite la Fournaise. De plus, il est sans cesse tiraillé entre son envie de changer les choses et son instinct de survie qui le pousse à jouer selon les règles brutales de la prison. Cependant, il a beau être courageux, j'ai trouvé qu'il manquait un peu de caractère, ce qui n'est pas le cas de Donovan, un personnage beaucoup plus intéressant puisqu'il est là pour un meurtre qu'il a bien commis.

Tout ça est bien beau mais quel est le message, le sens de tout cela? L'ensemble reste très jeunesse et manque de finesse et de psychologie. Le style de l'auteur est très classique. Le début est un peu long, j'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire.

En revanche, le suspense est au rendez-vous à la deuxième partie et on se pose pas mal de questions sur les disparitions dans la prison, sur le mystérieux directeur, sur les étranges masques à gaz et leur comportement...

Finalement un assez bon roman, distrayant et agréable, mais peut-être en attendais-je trop. Néanmoins je compte lire les tomes suivants

La note : 7/10. Un premier tome réussi, mais qui manque de finesse.