couv55882007

Titre : Les Liaisons Dangereuses

Auteur : Choderlos de Laclos (FR)

La couverture a-t-elle influencé mon choix : Non

Genre : Épistolaire

Résumé : La marquise de Merteuil et le vicomte de Valmont sont deux séducteurs sans scrupules ; la première souhaite que le second pervertise Cécile de Volange qui vient de quitter le Couvent pour se marier à Gercourt, ancienne conquête de Merteuil. Mais Valmont a pour projet de séduire la Présidente Tourvel, femme réputée pour sa dévotion et sa vertu.

Mon avis : On ne présente plus ce classique de la littérature française du XVIIème siècle, qui fit scandale à sa parution et fut longtemps interdit. Cité de multiple fois en cours de français, j'ai voulu essayer ce roman épistolaire culte, et ce fut une assez bonne lecture.

Ce roman nous replonge à la fin du siècle des Lumières ; les lettres sont bien évidement écrite en ancien français, et cela rend la lecture parfois un peu difficile en même temps qu'elle fait son charme ; et ce qui explique aussi que j'ai mis trois semaines à le terminer. Le gros avantage avec le genre épistolaire, c'est qu'on a accès très facilement aux pensées et émotions des personnages en plus d'entrer très facilement dans l'histoire. Ainsi on arrive très facilement à analyser le caractère des protagonistes : Valmont est arrogant, Danceny passionné, Merteuil égocentrique et perfide, Valmont sûr de lui. Aucun d'eux n'est particulièrement attachant, peut être excepté Danceny qui semble plus réfléchi à la fin. Merteuil est particulièrement détestable.

En dépit de cela, c'est très agréable de suivre le fil de ces lettres, même si le style ne rend pas toujours la chose aisée. J'ai dû reprendre plusieurs fois la même page pour bien comprendre. L'intrigue amoureuse entre les personnages est bien ficelé et cohérente.

Encore une fois, ce qui est agréable avec les éditions Le Livre de Poche, ce sont les gravures d'époque agrémentent le bouquin. Ça rend la lecture plus agréable encore.

La fin est assez brutale, inattendue et très différente du début. La situation de certains personnages change du tout au tout, et c'est déconcertant. J'ai tout de même pensé que c'était un peu trop simple de "rejeter la faute" sur un seul et même personnage. Bien que ce soit un roman sur le libertinage, cette fin nous propose une sorte de morale, ou du moins on constat : une seule "liaison dangereuse" peut avoir des conséquences inattendues sur le destin de plusieurs personnes. J'aurais aimé en savoir un peu plus sur ce qu'il advient des personnages.

La note : 7/10. Une lecture intéressante, mais à conseiller à des lecteurs avec un minimum d'expérience, en raison du style.