P4160013

TitreAucun de nous ne reviendra

AuteurCharlotte Delbo (FR)

La couverture a-t-elle influencé mon choix : Non

Genre :  Autobiographie

RésuméCharlotte Delbo, membre d'un réseau résistant, est arrêtée en 1942 et déportée à Auschwitz avec 230 autres femmes. Elle y restera une année avant d'être transférée à Ravensbrück. Dès son retour à Paris et malgré un état de fatigue extrême, elle commence à mettre sur papier sa douloureuse expérience. Mais ce n'est que 20 ans plus tard qu'elle confie le manuscrit à un éditeur et que "Aucun de nous ne reviendra" paraît aux Editions de Minuit.

Mon avisParmi tous les témoignages sur les camps que j'ai pu lire, celui de Charlotte Delbo entre dans une catégorie à part : cette autobiographie est écrite dans une sorte de prose poètique assez déstabilisante et inattendue pour ce genre d'ouvrage.

C'est toujours assez difficile de faire la critique de ce genre de biographies, qui se lisent rarement pour le plaisir. Le traumatisme de l'écrivain se ressent à travers sa plume nerveuse. Ce n'est pas un simple compte-rendu de son expérience des camps, c'est plus profond. Beaucoup de choses ne sont que suggérées, mais l'horreur est bien présente. Egalement un bon nombre de parallèles entre le passé et le présent sont faits : on ressent à travers les pages le manque d'espoir de ces femmes résignées.

Quand à dire si j'ai aimé, je ne sais pas vraiment. J'ai eu parfois du mal avec le style si particulier de l'auteur, et pourtant c'est une période de l'histoire qui m'intéresse. C'est sûr que c'est un témoignage qui ne laisse pas indifférent, qui émeut, qui fait frissoner aussi.

Une fin très obscure aussi. Il faut savoir que c'est une biographie en deux tomes, mais je ne pense pas continuer.

La note : 6/10. Un témoignage un peu dificile de par le style particulier de l'auteur.